CRIAVS-CENTRE
Centre Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles

L'apologie du virtuel par X. Vlachopoulou, E. Gontier

L’apologie du virtuel
Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique, Volume 169, Issue 9, November 2011, Pages 588-591
X. Vlachopoulou, E. Gontier

Résumé

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), en promouvant le recours à un virtuel non tangible, bousculent les repères concernant notre rapport au monde. Pris entre les craintes des technophobes et les espoirs des technophiles, les cliniciens se trouvent ainsi confrontés à des situations inédites où le défaut de boussole théorique les oblige souvent à naviguer à vue entre des a priori de rejet ou de fascination pour ce virtuel technoscientifique. Face à ce qui nous a paru ainsi pouvoir être compris comme une transposition du vieux débat platonicien sur les avantages et les inconvénients de l’écriture, il nous a semblé intéressant de revenir sur la réponse qu’y apportait en son temps le philosophe grec, et ainsi proposer aux cliniciens de résoudre la contradiction de l’Internet poison-remède dans le paradoxe du pharmakon. La clinique situerait l’enjeu central de ce recours aux NTIC, notamment durant l’adolescence, dans la rencontre des exigences du corps pulsionnel avec ces mondes virtuels dans leur qualité de non-tangibles.

Dernière modification le jeudi, 28 novembre 2013 14:09