CRIAVS-CENTRE
Centre Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles

Organisateur

Pour l'année 2015-2016, ces groupes sont reconduits et susceptibles de connaitre des évolutions tant dans leur composition que dans leur fonctionnement.

Si vous êtes intéressés pour y participer, merci d'adresser votre demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le programme complet est téléchargeable en PJ au bas de cette page.

Vous trouverez dans cette section un article par manifestation.

Le terme de cylce de conférences se rapporte à l'ensemble du programme qui aura lieu dans les villes choisies par les CRIAVS organisateurs de chaque manifestation.

Concernant notre région, la journée Sexe et Images organisée en collaboration avec le CRIAVS Auvergne aura lieu en le 20 Mars 2015 à Clermont Ferrand et sera précédée d'une projection-débat le 19 Mars.

Pour vous inscrire à cette formation merci de remplir ce formulaire.

Un lien vers le téléchargement de l'invitation vous sera adressé par email.

lundi, 20 janvier 2014 09:42

Catalogue des formations CRIAVS L-R

Catalogue des formations CRIAVS Languedoc Roussillon 2015

Organisation CRIAVS Languedoc- Roussillon

CHRU de Montpellier - Hôpital Lapeyronie
Département d'Urgence et Post Urgence Psychiatrique
371 Avenue du Doyen Gaston Giraud
34 295 MONTPELLIER cedex 5
Téléphone : 04 67 33 85 77
Fax : 04 67 33 07 80
Messagerie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mardi 25 mars 2014 une journée de formation intitulée 'sexe et religion'.
 
Cette journée fait partie du séminaire'sexe et norme'organisé par les CRIAVS du Sud.
 
Pour ouvrir ce séminaire, le vendredi 21 mars sera diffusé à 18h30 le téléfilm 'le silence des Eglises' suivi d'un débat. 


La participation est totalement gratuite MAIS l'accès à l'amphithéâtre est soumis à une inscription préalable (Cf. programme joint).

vendredi, 10 janvier 2014 15:16

La Fédération des CRIAVS

la FFCRIAVS a la plaisir de vous informer que l'onglet du  Réseau Écoute Orientation est désormais activé sur le portail internet

 

info sur le carrousel public :  https://www.ffcriavs.org/accueil/
détail du réseau :
 https://www.ffcriavs.org/la-federation/reseau-ecoute-orientation/ 

 

vendredi, 27 décembre 2013 14:48

Remerciements

L'équipe du CRIAVS Centre tient à remercier

Mme Marisol Touraine, Mme Marie-José Dagoury et M. Bernard Roerich pour leurs messages de soutien,

l'ensemble des intervenants du colloque,

toutes les bonnes volontés qui ont permis la bonne tenue de cet évènement notamment

Céline Oudry Attachée à la Direction du pôle de Psychiatrie,

Noëlle Mallants chargée de communication au CHRU de Tours.

Psychiatrie: la mission Robiliard propose de fixer un délai maximal pour un premier rendez-vous en CMP
 
PARIS, 18 décembre 2013 (APM)
  
Le rapport final de la mission d'information de l'Assemblée nationale sur la santé mentale et l'avenir de la psychiatrie, rédigé par le député PS Denys Robiliard (Loir-et-Cher), formule plusieurs propositions pour améliorer l'accès aux soins psychiatriques et préconise notamment de fixer un délai maximal pour obtenir un premier rendez-vous en centre médico-psychologique (CMP).
  
Créée par la commission des affaires sociales le 7 novembre 2012, cette mission d'information s'est d'abord consacrée aux soins sans consentement, ce qui a donné lieu à un rapport d'étape en mai (cf APM HMQET001 et APM HMQET002) et inspiré la loi réformant les soins sans consentement publiée fin septembre (cf APM VLQIU002).
  
La mission balaye dans ce rapport de 117 pages, examiné mercredi par la commission des affaires sociales, l'ensemble du champ de la psychiatrie et de la santé mentale et fait 30 propositions pour "une meilleure prise en charge", "un secteur rénové" (cf APM VLQLH003), "une inclusion sociale favorisée" (cf APM MHQLH003) et "des moyens adaptés" (cf VLQLH004).
  
Le député formule une série de recommandations pour améliorer la prise en charge, notamment diminuer le délai de diagnostic des maladies mentales et de premier accès aux soins.
  
Il propose de former les médecins généralistes afin qu'ils puissent détecter les troubles psychiatriques et orienter au mieux les patients. Il faudrait pour cela inclure un stage obligatoire en psychiatrie en secteur hospitalier et en ambulatoire dans la formation initiale et renforcer la formation continue dans ce domaine.
  
Il plaide pour développer la collaboration entre généralistes et psychiatres. Il suggère notamment d'encourager les consultations de psychiatres dans les maisons de santé.
  
Afin d'améliorer l'accessibilité des CMP, il préconise de fixer, dans les schémas régionaux d'organisation des soins (Sros) élaborés par les agences régionales de santé (ARS), un délai maximal pour obtenir un premier rendez-vous.
  
Il propose d'organiser un système de pré-entretien avec le concours d'infirmiers ou de psychologues afin de permettre une évaluation du patient et une orientation vers une prise en charge ultérieure et d'augmenter l'amplitude horaire et les jours d'ouverture.
  
Denys Robiliard recommande de développer les liens entre les secteurs et les professionnels de santé (protection maternelle et infantile -PMI-, médecine du travail, service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé...) afin de repérer les personnes paraissant présenter des troubles mentaux et, le cas échéant, coordonner les actions à leur bénéfice.
  
Il propose de prévoir une assistance téléphonique auprès d'un service psychiatrique à destination de ces professionnels.
  
AMELIORER LA PRISE EN CHARGE DES MALADIES SOMATIQUES
Afin d'améliorer la prise en charge des maladies somatiques, le député suggère d'inscrire cet objectif dans le cadre du contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens (CPOM) des établissements.
  
Il faudrait en outre prévoir, selon la taille de l'hôpital, un service, un poste ou des vacations de "somaticiens" dans les unités d'hospitalisation en psychiatrie et élaborer des conventions entre les hôpitaux psychiatriques et les hôpitaux généraux ou des maisons de santé.Denys Robiliard formule par ailleurs plusieurs propositions pour améliorer la prise en charge des troubles psychiatriques en milieu pénitentiaire.
  
Compte tenu du "nombre important de détenus atteints de maladie mentale grave", il propose d'évaluer l'application de l'article 122-1 du code pénal (qui définit l'irresponsabilité pénale ou l'atténuation de la responsabilité en cas d'abolition ou d'altération du discernement au moment des faits).
  
Il préconise de renforcer le temps d'intervention et le nombre de professionnels de santé mentale intervenant auprès des détenus, et de sensibiliser le personnel pénitentiaire aux pathologies psychiatriques dans le cadre de leur formation initiale et continue.
  
Il faudrait aussi assurer un meilleur suivi de la sortie des détenus présentant des troubles psychiatriques, en formalisant la coordination entre les services pénitentiaires d'insertion et de probation (Spip) et les psychiatres pour préparer leur sortie, par le biais de conventions entre les ministères de la santé et de la justice.
  
Rapport de la mission Robiliard
lundi, 16 décembre 2013 09:20

L'Administration Pénitentiaire fin 2013

Vous trouverez en PJ les nouvelles règles pénitentiaires européennes et les chiffres clés de l'AP parus fin 2013 disponible également sur le site du ministère de la justice.

Au sommaire de notre sélection ce mois-ci

Vous trouverez des résumés en PJ

 

ADDICTION SEXUELLE

L’addiction sexuelle comme diagnostic de santé mentale : une association possible ? – J. R. Guiglian

ALLIANCE THERAPEUTIQUE

L’alliance thérapeutique en question (dossier)

 

 

SEXUALITE

Les relations sexuelles consenties entre mineurs : libre sexualité, questionnements, interdictions. - J. Delga (avocat)

 

VIOLENCES SEXUELLES

 

Violences sexuelles des mineurs en France : comment les médecins peuvent devenir des interlocuteurs privilégiés des victimes ? M. L. Gamet

 

DROIT/JUSTICE

Projet de loi relatif à la prévention de la récidive et à l’individualisation des peines : la commission des lois débute le mardi 10 décembre 2013 ses auditions dont le rapporteur sera, au Sénat, M. Jean-Pierre Michel.

 http://www.senat.fr/presse/cp20131203.html

Prévention de la récidive : Installation du comité de pilotage des groupes de travail sur les métiers des SPIP

Dans le cadre de la réforme pénale, Christiane Taubira, Garde des sceaux, ministre de la Justice a installé, le 18 octobre 2013, le comité de pilotage des groupes de travail sur les métiers des services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP).

 http://www.justice.gouv.fr/la-garde-des-sceaux-10016/prevention-de-la-recidive-26142.html

Le projet de loi sur la prévention de la récidive et l’individualisation des peines

F. Tamerlo

Actualités sociales hebdomadaires – 6 décembre 2013 – n° 2836 – pp. 51-58

Création de la contrainte pénale, possibilité d’ajourner le prononcé de la peine pour mieux l’adapter à la personnalité du condamné, suppression des peines planchers… Le texte présenté début octobre en conseil des ministres par Christiane Taubira cherche à mieux individualiser les peines lors de leur prononcé et à prévenir les risques de récidive. (résumé d’auteur)