CRIAVS-CENTRE
Centre Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles

Sexes et Images

Le reportage photo signé Marie-Luise Pellmann proposé par Sébastien Duclocher de "La Jetée"

 https://www.flickr.com/photos/129537595@N02/sets/72157651395195337/

 Vidéos à venir...

 

Argument des journées

 

En ce qu’il les exprime, les figure, parfois les dénonce, l’Art est témoin des normes qui régissent la culture dans laquelle il émerge. La façon dont il est reçu et perçu par un public dans un contexte donné, la façon dont il est parfois contrôlé, censuré, interdit, nous informe aussi sur les codes sociaux qui nous encadrent parfois malgré nous. 

Force de création, l’Art est aussi prescripteur de normes. Libéré des carcans, il peut se révéler subversif, transgressif, et ainsi bousculer, déranger, questionner les règles sociales, religieuses…légales. 

Sexe et Art forment alors un couple explosif, parfois « trash ». Car si le sexe est intime, l’Art l’expose, le met en scène, crée le choc. Si le sexe est lieu privilégié d’expression de la transgression, l’Art l’exploite, lui fait écho, lui donne un support pour exister. Tel quel. 

Mais l’Art a aussi fonction de média. Il permet alors de dire l’indicible, d’illustrer l’imperceptible, de nommer ce dont personne ne parle et qui pourtant n’est pas obscène en soi. Si la sexualité est intime, elle ne doit pas pour autant être tue. L’Art ouvre alors les portes de l’expression, du sens critique. 

Car l’Art et le sexe ont ça de commun qu’ils peuvent prétendre à être des espaces de liberté… Des espaces toujours en conquête au sein d’un monde réglé. 

Des Venus aux mangas, que dit l’Art visuel de notre sexualité et des normes qui l’encadrent ? L’Art/le sexe est-il sujet à l’immoralité l’illégalité ou en est-il affranchi ? Quels deviennent dès lors sa fonction sociale, son/ses discours ? Dans une époque où prime le visuel, quel impact les images (sexuelles) ont-elles réellement sur nous ? Faut-il se préserver des images ?

Dernière modification le mercredi, 24 juin 2015 10:18