CRIAVS-CENTRE
Centre Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles

Sexe et Médecine - Marseille -19 Septembre 2014

SEXES ET MÉDECINE

Vendredi 19 septembre 2014 Marseille

CHU Timone, Amphi HA 1 - 8h30 – 17h45

L’histoire de la médecine, son évolution et ses révolutions tiennent autant à la nature des objets qu’on lui demande de traiter qu’aux progrès techniques et aux savoirs produits. Que les catégories préexistent aux savoirs ou qu’elles en soient le produit, le normal ou le courant, l’anormal ou l’atypique, le sain et le pathologique s’en trouvent redéfinis. Si la médecine fait son autocritique et maintient une réflexion épistémologique et éthique, dans la tradition scientifique de Bachelard et Canguilhem, les mutations sociales et les influences d’autres conceptions de la médecine et de ses usages viennent remettre en cause ne conception paternaliste du soin et de la prise en charge.

Le sexe (organes, référence à l’espèce et à la reproduction sexuée, la sexuation, la sexualité, les comportements sexuels etc.) est aujourd’hui un objet d’étude tel qu’il a donné lieu à un champ interdisciplinaire : la sexologie. Réalité de la plainte, de la demande et de la réponse, les discours sur les sexes se diversifient et prennent des détours parfois surprenants.

Le curseur de la maladie ne semblant plus la porte d’entrée vers le cabinet du médecin, ce qui fonderait l’action médicale de nos jours ne serait plus une distinction entre normal et pathologique, mais entre possibilité et impossibilité, technique légale et éthique. Ainsi, l’obligation de résultat et non plus de moyens est apparue dans le champ de la chirurgie esthétique, mais dès lors, comment redéfinir ce qui est de l’ordre de la réparation, de la reconstruction ou de la démarche esthétique ? Plus encore que se passe-t- l quand la médecine rencontre les préoccupations sociales contemporaines, notamment sur les questions sexuelles ?

De l’éthique du bien à l’espoir du mieux, la médecine concourt-elle à l’atteinte d’un idéal de perfection aujourd’hui supposé atteignable ? De l’homme réparé à l’homme augmenté, quel idéal social nous renvoie cet art d’autrefois

Pré-programme

Présidente de séance : Mireille Bonierbale

Modérateurs : Dr Éric Kania, Dr Anne-Sophie Perchenet.

8h30 : Accueil des participants.

9h : Allocution de bienvenue

9h – 9h45 : Les médecins face à la question du sexe et des sexualités entre

XVIIIe et XXe siècles. Delphine Peiretti, agrégée d'histoire, ATER à l'Université

d'Aix-Marseille / Francesca Arena chercheure post-doctorante à l'iEH2,

Faculté de Médecine de l'Université de Genève, chercheure associée à

TELEMME (UMR 6570)

9h45 – 10h30 : La médecine sexuelle en question: fonctionner, réparer,

augmenter ? Dr Marie-Hélène Colson, médecin-sexologue.

10h30 – 10h45 pause café

10h45 – 11h30 : Savoir, technique et demande (titre provisoire). Dr Pierre

Lamothe, psychiatre.

11h30 – 12h: débat matinée

Pause-déjeuner

14h – 14h45 : Quand la médecine ne traita plus les problèmes sexuels

comme des péchés ou des déviations. Dr Mireille Bonierbale, psychiatre,

sexologue.

14h45 – 15h30 : L'épidémie à VIH/sida comme fait social total - Histoires

croisées : approches sociologique et en santé communautaire. Jean

Christophe Mattéi, socio-anthropologue de la santé et acteur de la lutte contre

le Sida en santé communautaire.

15h30 – 15h45 Pause café

15h45 – 16h30 Par delà le principe de la perversion. Dr Jean-Claude

PENOCHET, psychiatre.

16h30 – 17h15 Le compulsif et le tyran. Transformations des figures de la

sexualité pathologique (XIXe-XXe). Claude-Olivier DORON, maître de

conférences en histoire et philosophie des sciences, Université Paris

Diderot/SPHERE-Centre Canguilhem.

17h15 – 17h45 débat final

17h45 : Clôture des débats et conclusion.

 

Information et inscription

Crir-Avs Paca - Fabienne Clergue

04 91 83 90 33 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dernière modification le mardi, 29 juillet 2014 12:57